Rupture Conventionnelle Collective : Rupture illégitime à la Caisse des dépôts

mardi 19 février 2019
par  Webmestre FSU-95
popularité : 47%

Décidemment la CDC est devenue un incubateur d’innovations sociales hors norme. Ainsi elle vient le 18 janvier dernier, de lancer son dernier produit phare, issu d’un accord-cadre que seul le SNUP CDC FSU n’a pas signé.

Il s’agit de la Rupture Conventionnelle Collective (RCC) à destination, non seulement des personnels salariés, mais aussi des agents fonctionnaires qui travaillent en son sein ! Avec un résultat net récurrent en 2017 de 1,964 milliards d’euros (en hausse de+26% proforma) et alors que le résultat 2018 s’annonce tout aussi prometteur, on peut vraiment s’étonner que cet Etablissement Public administratif spécial se livre à ce genre d’exercice ?
Mais, le plus étonnant et détonant en cette affaire, c’est que celui-ci entend inclure dans ce dispositif, nécessitant l’existence préalable d’un contrat de travail, des agents fonctionnaires qui du fait de leur statut… n’ont pas de contrat de travail.
La « créativité » des boutefeux de la DRH de notre établissement n’a donc plus de limite !
Ils anticipent les orientations gouvernementales (CAP 22) et le projet de loi PACTE.

Attention, si la CDC ouvre cette possibilité, qui dit que l’ensemble des fonctionnaires ne seront pas à leur tours menacés ?


Documents joints

PDF - 237.7 ko

Navigation

Articles de la rubrique