Psy EN : Compte-rendu du CTE du 16 février 2018

mercredi 21 mars 2018
par  Webmestre FSU-95
popularité : 47%

Compte-rendu du CTE du 16 février 2018 Carte des emplois : évolution des créations et suppressions d’ETP 2018

Le tableau présenté en CTE fait apparaître
- 10 suppressions de postes dont 8 postes de titulaires (dont un poste à 60%) et 2 postes de contractuels.
- 5 créations de postes dont 3 à 50% en CDD pour les DR d’Orléans, de Dijon, de Nantes
En 2017, la secrétaire générale a expliqué que l’Onisep a travaillé sur la filière gestionnaire en prenant en compte l’activité en DR : 4 personnels administratifs gestionnaires ont vu ainsi leur emploi supprimé en DR.
Suite à l’attribution du marché de diffusion à un prestataire extérieur au dernier trimestre 2017, les personnels administratifs titulaires, soit 4 postes de chargés de diffusion d’Aix, de Strasbourg, de Nantes, de Martinique, voient aujourd’hui leur emploi supprimé au 1er septembre 2018. Ils vont bénéficier de mesure de carte scolaire, comme cela a été le cas pour les gestionnaires en 2017.
Etant donné la polyvalence des chargés de diffusion dans le réseau, Madame Goncet explique que, pour compenser ces départs, 3 postes à 50% sont créés. Avec un point de vigilance pour la DR d’Aix Marseille. L’Onisep cherchant à adapter les postes aux évolutions de l’activité pour rendre toujours le même service au client, à l’usager. L’objectif étant de préserver la production.
Les représentants du personnel FSU ont dénoncé ces suppressions de postes, un choix d’autant plus incompréhensible et choquant que l’Onisep va à l’encontre de l’objectif fixé par la tutelle de rendre, en 2018, 3 postes "seulement". La FSU se demande si l’Onisep n’anticipe pas sur le plan de départs des fonctionnaires annoncé par le gouvernement. Quant à la « préservation » de la production, la FSU fait remarquer que tous les postes aux éditions à Lognes n’ont pas été remplacés.
La FSU a demandé à la direction des explications sur les choix qui ont dicté la suppression des postes de 4 chargés de diffusion (3 ADJAENES, 1 SAENES), d’assistant-e-chargé(e) de PAO à la DR d’Orléans (100%), et des postes à Lognes d’assistant-e à l’audiovisuel (titulaire à 60%), de chargée de communication (CDD), de chargé-e des instances (SAENES).
La FSU a rappelé que ces suppressions de postes vont inévitablement accroître la charge de travail des personnels en DR qui vont devoir assurer ici ou là les fonctions documentaires, d’accueil physique et téléphonique ou encore de maintenance que remplissent les chargés de diffusion en DR. La FSU a rappelé que les activités externalisées concernent le "colissage" et l’acheminement. Or la diffusion c’est aussi la préparation, le contrôle, la gestion des retours en cas de problème au plus près des usagers.

en PJ le doc complet


Documents joints

PDF - 507.7 ko

Brèves

23 décembre 2017 - Joyeuses fêtes

la FSU95 vous souhaite de passer d’excellentes fêtes de fin d’année. Retrouvons nous à en 2018 pour (...)