Lettre d’information des retraité·es de la FSU : UN 15 MARS A LA HAUTEUR DE LA COLÈRE DES RETRAITÉ·ES

jeudi 8 mars 2018
par  Webmestre FSU-95
popularité : 51%

UN 15 MARS A LA HAUTEUR DE LA COLÈRE DES RETRAITÉ·ES

A l’appel du groupe des neuf (UCR.CGT, FSU, UCR FO, CFTC, CGC, UNIRS Solidaires ; FGR-FP, UNRPA, LSR) les retraité·es sont appelés à manifester dans toute la France. De son côté l’UNSA retraité appelle aussi à la mobilisation et rejoint l’appel des 9 dans certains départements.

Au niveau national, le groupe des neuf a demandé une audience au premier Ministre qui n’a toujours pas donné réponse et la manifestation parisienne se terminera proche de Matignon.

Le contexte est connu et reconnu par tous : sociologues, économistes, politiques… la hausse de la CSG de 1,7 point au premier janvier s’est traduite par une coupe sombre sans précédent du pouvoir d’achat. Cette ponction fait suite à des mesures multiples : gel des pensions, fiscalité, taxes qui appauvrissent les retraité-e-s et conduisent à leur paupérisation. Quant aux 4 millions de retraité-e-s exonérés de CSG ils sont maintenus dans des difficultés de vie extrêmes et indignes.

Provocation supplémentaire du gouvernement, ce ne sont ni les très hauts salaires ni les actionnaires qui sont dans le collimateur et appelés à plus de solidarité, mais les retraité·es percevant plus de 1 200 € par mois qui seraient des « aisés » et appelés à des efforts pour les salariés sans que le patronat ne mette la main à la poche sur les salaires ! C’est inacceptable.

Jamais à court d’une entrevue médiatique, le Président de la République, comme plusieurs de ses ministres, persiste à mépriser 25% de la population en refusant de recevoir ses représentants.

A juste titre les retraité·es sont en colère. Ces derniers jours, les médias de toute nature donnent un large écho de cette colère et des conséquences de la hausse de la CSG. La campagne d’action (28 septembre, carte de vœux, interpellation des élus…) menée par le groupe des neuf a pris sa part dans cette prise de conscience des médias.

Tous les militants sont appelés à multiplier les initiatives locales, départementales… spectaculaires, médiatiques et à s’adresser à titre personnel à Macron afin d’amener le gouvernement a enfin modifier ses orientations.

Vous trouverez également ci-contre un appel à manifester à faire connaître largement en indiquant le lieu des rassemblements et manifestations, une lettre individuelle à envoyer au Président de la République (courrier sans affranchissement : Palais de l’Elysée, 55 rue de Faubourg Saint Honoré 75008 PARIS ) indiquant la perte sèche constatée en janvier. Des doubles peuvent être adressés aux parlementaires et à la presse locale pour plus de visibilité de cette action.
Bon courage à toutes et tous.


Documents joints

Action du 15 mars
Lettre individuelle au Président

Brèves

23 décembre 2017 - Joyeuses fêtes

la FSU95 vous souhaite de passer d’excellentes fêtes de fin d’année. Retrouvons nous à en 2018 pour (...)