Le métier d’enseignant

Rapport sénatorial
vendredi 6 juillet 2012
par  Webmestre FSU-95
popularité : 4%

Rapport sur le métier d’enseignant

Un rapport sénatorial concernant le métier d’enseignant, intéressant à plusieurs égards, a été rendu public le 20 juin dernier.

Brigitte GONTHIER-MAURIN, sénatrice (P.C.F.) précise dans son introduction que ce rapport se concentre sur l’activité pédagogique et les conditions d’exercice du métier alors que ces dernières années, les approches concernant l’éducation étaient plutôt d’ordres budgétaire et administratif.

La première partie fait état d’une crise du métier et d’un constat de la souffrance ordinaire des enseignants.

Le deuxième chapitre est consacré à un diagnostic du système éducatif "déboussolé" par la succession et l’accélération des réformes, notamment celle de la RGPP dont elle demande l’arrêt immédiat.

Enfin, la troisième partie émet des propositions pour "redonner sens à l’école".

Pour Brigitte Gonthier-Maurin, il est urgent de revenir sur les 14 000 suppressions de postes prévues à la rentrée 2012 et de lancer un plan de recrutement pluriannuel afin de couvrir l’ensemble des départs à la retraite.

Mais au-delà du problème de recrutements, le métier n’attire plus les candidats, d’où le risque d’un "assèchement grave". Il est plus qu’urgent de refondre du métier. La sénatrice propose :

- Le rétablissement de l’année de stage avant la titularisation afin "d’assurer une professionnalisation progressive au cours du master" comprenant la conduite partielle d’une classe. La mise en place d’une sécurisation des parcours professionnels par des pré-recrutements dès la licence avec rémunération permettant de se consacrer à sa formation plutôt qu’au petits boulots, afin de passer un master (Bac+5) dans des IUFM rénovés.

- Dynamiser la formation continue tout au long de la carrière.

- "Briser la solitude des enseignants", souvent isolés face à leur classe, aux parents ou à leur hiérarchie, via des “collectifs enseignants” qui seraient constitués en dehors des logiques hiérarchiques. Le rapport préconise ainsi de "soigner le métier pour ne pas avoir à soigner les individus".

La sénatrice propose d"associer les enseignants à la préparation des futures réformes" et non de les considérer "comme des obstacles", en considérant les enseignants comme des experts de leur métier et non des exécutants.

Le texte du rapport sur :

http://www.senat.fr/notice-rapport/2011/r11-601-notice.html

un court entretien avec la Sénatrice :

http://www.senat.fr/espace_presse/actualites/201206/rapport_sur_le_metier_denseignant_3_questions_a_brigitte_gonthier_maurin.html


Navigation

Articles de la rubrique