LIBERTES DE LA PRESSE ET D’EXPRESSION DITES-VOUS ?

mardi 23 octobre 2012
par  Webmestre FSU-95
popularité : 3%

Nos collègues ont combattu en 2009 la loi LRU régissant le fonctionnement des Universités. Et avec raison.
En témoigne le document en pièce-jointe qui montre certaines des dérives que cette loi permet.

Ainsi, les Personnels universitaires deviennent des "collaborateurs" de l’entreprise — pardon, de l’Université. Adieu le statut des Fonctionnaires, des enseignants-chercheurs, vive la "collaboration".

Ainsi, plus question de s’adresser à la presse sans passer par le Patron, pardon, par la Direction (Présidence ) de la fac. Il faut, lorsque" les journalistes contactent [...]un collaborateur ou une
collaboratrice de l’Université ne faisant pas partie de l’équipe communication.
[...] :
· Ne surtout pas répondre aux questions du journaliste, même s’il insiste.
· Lui demander d’adresser sa demande par e-mail (ou prendre son nom et son numéro
de téléphone), et lui indiquer que l’on relaie sa demande et qu’une personne de la
Direction de la Communication le rappellera dans les plus brefs délais.
"

Et ainsi de suite.

En bref, pas question de dire ce que l’on pense quand on est "collaborateur ou collaboratrice" ; ni d’aller chercher l’info où elle se trouve quand on est journaliste.

L’ensemble du document, adressé aux "collaborateurs", vaut le coup d’œil.
Ne vous privez pas de le consulter ni de le diffuser !!

JC Fernandez
Secrétaire Départemental
FSU 95


Documents joints

PDF - 50.2 ko