Grève et manifestation mardi 10 décembre

lundi 9 décembre 2019
par  Webmestre FSU-95
popularité : 43%

Mardi 10 décembre L’intersyndicale CGT, FO, Solidaires, UNL, MNL, UNEF et FSU appelle à, se mobiliser demain , mardi 10 décembre 2019.

Une manifestation régionale partira de la Place des Invalides à 13h30 en direction de la place Denfert-Rochereau

La FSU 95 met en place un car au départ de la maison des syndicats de Cergy (26 rue Francis Combe). Le départ se fera à 11h30.
Si ce car vous intéresse, demandez une place par mail à snes95@versailles.snes.edu et snu95@snuipp.fr

Jamais depuis 2003 la mobilisation des enseignants n’a été aussi massive. Au niveau national 75 % des personnels enseignants étaient en grève. Dans le primaire, deux écoles sur cinq étaient fermées.

La profession ne désarme pas et d’ores et déjà, dans de nombreux établissements, les collègues ont décidé de reconduire le mouvement : https://www.snes.edu/Retraites-les-etablissements-dans-l-action.html
https://www.snuipp.fr/actualites/po...

Les intersyndicales inter professionnelles, fonction publique et éducation appellent toutes à la grève demain mardi 10 décembre :
https://www.snuipp.fr/actualites/po...
https://www.snes.edu/10-decembre-les-outils-pour-l-action.html
Notre mobilisation à tous sera décisive.

Le gouvernement est en difficulté : plusieurs ministres, y compris Édouard Philippe, ont été envoyés en première ligne pour soutenir Jean-Michel Blanquer. Les annonces gouvernementales sur une « revalorisation » à venir ne doivent tromper personne : une revalorisation partielle, qui sera sans nul doute assortie de nouveaux alourdissements de notre charge de travail aux dépens de notre temps libre, de notre santé et de nos conditions d’exercice, ne compensera pas les pertes de revenu une fois à la retraite.

Dans un système par point, il suffira juste de faire baisser la valeur du point pour faire baisser les retraites de tout le monde et reprendre d’une main ce qui a été donné de l’autre.

Aujourd’hui, avec une carrière complète, nous partons avec 75 % du salaire des 6 derniers mois. Demain nous perdrons entre 500 et 1 200 € de retraite par mois. C’est beaucoup plus qu’un jour de grève et il faut insister : ce sera ainsi chaque mois de notre vie. C’est bien ce qui est en cause.

À la retraite avec, pour beaucoup, un revenu plus faible qu’en début de carrière…

Nous avons passé avec l’Éducation nationale un contrat moral et social : nous avons des vacances assez importantes mais avec, en contrepartie, un salaire relativement bas eu égard à notre niveau d’études. En échange nous avions jusqu’ici une retraite correcte. Les réformes en cours (collège, lycée, retraites, paritarisme…) mettent à bas ce contrat social : aujourd’hui une augmentation du temps de travail et des salaires rabotés par le gel du point d’indice, demain des retraites de misère.
La FSU appelle d’ores et déjà à se réunir mardi et mercredi pour envisager la suite : nouvelle grève, manifestation le samedi, etc. Elle fera très vite des propositions.
Une nouvelle réunion interpro se tiendra le mercredi 11 décembre.


Documents joints

Communiqué du 6 décembre

Navigation

Articles de la rubrique

Brèves

23 décembre 2017 - Joyeuses fêtes

la FSU95 vous souhaite de passer d’excellentes fêtes de fin d’année. Retrouvons nous à en 2018 pour (...)